Approche pédagogique

La pratique pédagogique adoptée à PO65 s'articule autour des quelques grandes lignes suivantes :

  • déployer des stratégies adaptées à l'hétérogénéité des publics : il s'agit d'adapter la pédagogie à des adultes, en prenant en compte leur vécu, leurs expériences et par conséquent s'éloigner de la pédagogie scolaire et traditionnelle. La formation propose aux apprenants des tâches concrètes, des contenus contextualisés et adaptés aux capacités d'apprentissage. Les compétences clés (lire-écrire-s'exprimer à l'oral) sont abordées au travers de situations et de leurs applications concrètes.
  • favoriser la posture de formateur/accompagnateur : l'objectif est de rendre l'apprenant autonome et de ne pas faire "à la place de". Le formateur se positionne à la fois comme une personne ressources et comme un animateur de groupe. Il favorise les interactions pour l'enrichissement réciproque de chacun des apprenants. Le stagiaire construit ainsi ses connaissances et compétences à travers des interactions sociales.
  • travailler en groupe de niveau pour gérer la progression des stagiaires :
  • prioriser la pédagogie de l'oral, en particulier auprès des publics non lecteurs/non scripteurs : les compétences de compréhension orale et de production orale sont prioritaires pour des publics non scolarisés dans leur pays d'origine. La confrontation à la langue orale se fait par le biais de vidéos, d'images, d'enregistrement sonore ou de mise en situation (de nombreuses sorties pédagogiques sont organisées sur des thématiques culturelles, citoyennes, institutionnelles ou de la vie quotidienne).
  • adapter la pédagogie de l'écrit : l'écrit n'est jamais exclu mais il fait l'objet d'une approche distincte selon que son enseignement s'adresse à des apprenants qui maîtrisent le geste graphique ou non.
  • promouvoir l'accès au numérique : des temps d'autoformation (sur ordinateur) sont proposés aux apprenants de tous niveaux en centre de formation. Les formateurs utilisent le numérique afin d'alterner les modalités de formation.
  • encourager le travail collaboratif entre formateurs : ce qui permet de mieux répondre aux besoins des stagiaires en favorisant le passage d'un groupe à un autre ou d'un dispositif à un autre.